Burkina : pouvoir Militaire, Il faut qu’ils s’occupent des terroristes au lieu de faire la politique ». (Bala Sakandé)

Le president de l’ex parti au pouvoir Alassane Bala Sakandé, a dénoncé la gestion des militaires au pouvoir au cours d’une conférence de presse ce 1er juillet 2022. « C’est comme quand tu dis que ton apprenti ne conduit pas bien et tu prends le volant pour rentrer dans un trou… », a critiqué Bala Sakandé, qui dénonce en effet, « la dégradation de la situation sécuritaire », argument des militaires pour renverser le régime Kaboré le 24 janvier 2022.

« Il faut qu’ils (les militaires, ndlr) s’occupent des terroristes au lieu de faire la politique, d’humilier les gens… », a-t-il martelé.

Parlant d’humiliation, le président de l’ex parti au pouvoir a relevé le « manque de respect » dans le traitement des hommes politiques. A la rencontre avec le chef de l’exécutif, il estime qu’ « il n’y pas eu de respect ». « Pour une réunion prévue à 17h, on nous a fait patienter pendant au moins une heure. Il n’y a pas de respect. Il y a des gens parmi nous qui peuvent le mettre au monde », a dénoncé Bala Sakandé, rappelant également l’attente dont le président Damiba avait fait subir aux acteurs du monde politique lors de leur première rencontre à Kossyam.

Pakisba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *